Détection de réseaux

La détection de réseaux enterrés consiste en l’application d’une ou plusieurs méthodes non-destructrices permettant le repérage des réseaux. Tous les types de réseaux peuvent être détectés (gaz, BT, HTA, Telecom, EU, AEP, etc. ).

Les réseaux détectés sont matérialisés au sol avec des traceurs de chantier puis levés au DGPS afin d’établir un plan des réseaux enterrés.

ArkoGéos utilise conjointement les méthodes de la radiodétection (TX10 et RD8000) et du géoradar (radar géologique) afin de réaliser ce type de prospection.

Géoréférencement des réseaux enterrés – Détection de réseaux :

Le géoréférencement des réseaux consistent à détecter par des méthodes non destructives les réseaux enterrés, les matérialiser par des marques de peinture puis les lever par des moyens topographiques.

La grande variété des réseaux, de par leur nature intrinsèque (PE, PVC, Fonte, acier, cuivre, béton…) ainsi que de leur environnement, implique l’utilisation de méthodes différentes et complémentaires, afin d’assurer une géodétection la plus exhaustive et précise possible.

Tous les types de réseaux peuvent être détectés (Gaz, BT, HTA, Telecom, EU, AEP, etc. ).

ArkoGéos utilise conjointement les méthodes de la Radiodétection (TX10 et RD8100) et du Géoradar (matériel IDS et GSSI).

  • La méthode de Radiodétection permet de détecter les champs électromagnétiques émis par des objets souterrains, soit de manière passive (réseau déjà porteur de champ électromagnétique : réseaux actif EDF ou télécom, etc.), soit de manière active (induction, injection de courant par branchement direct ou via le jonc de poussée Flexitrace).
  • La méthode radar est utilisée dans un second temps pour confirmer les positions (X, Y et Z’) des réseaux déjà repérés et détecter les réseaux inconnus ou non détectables en radiodétection. Elle sera appliquée sur l’ensemble des aires d’investigation afin de reconnaître les réseaux connus ou inconnus de tout type : Electrique, EU et EP, conduite d’eau APE, Gaz…

Les réseaux détectés sont matérialisés au sol avec des traceurs de chantier et clous d’arpentage puis on procède à leur géolocalisation via station totale (Leica TS12), DGPS RTK (Leica GS14), tablette ATLOG afin d’établir in fine un plan DWG ou SIG.

ArkoGéos possède l’agrément Géoradar AGAP et la certification Géoréférencement et Détection n°2017-11-034.