Géoradar

La méthode du géoradar repose sur l’émission, la propagation, et la réception d’ondes électromagnétiques dans le sol (impulsions électromagnétiques). Ces ondes électromagnétiques sont transmises dans le sous-sol par une antenne. Lorsque ces ondes rencontrent des changements de milieux (milieux de constantes diélectriques distinctes), une partie est renvoyée vers la surface et enregistrée par l’antenne réceptrice.

Aussi appelé « Radar géologique » le géoradar est utilisé dans différents contextes tels que la recherche de cavités, de maçonnerie, la détection de réseaux, etc.